Haut-parleurs

Abdi Latif Dahir

Journaliste

Abdi Latif Dahir est journaliste à Quartz Africa basé à Nairobi au Kenya.

Afef

Corporate Accountability Editor chez Ranking Digital Rights

Afef est l'éditeur de la responsabilité d'entreprise de Ranking Digital Rights, travaillant sur des tâches éditoriales et de plaidoyer visant à promouvoir la responsabilité des entreprises pour la liberté d'expression et la confidentialité en ligne. Elle est également rédactrice de MENA Advox à Global Voices, où elle rend compte de l'intersection de la technologie et des droits de l'homme dans la région. Afef est titulaire d'une maîtrise en médias de l'Université d'Amsterdam, où elle a rédigé sa thèse sur les implications des politiques de suppression de contenus des plateformes de médias sociaux commerciaux, conformément aux lois locales.

Akua Gyekye

Responsable des politiques publiques de Facebook pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre

Akua Gyekye est responsable des politiques publiques pour l'Afrique occidentale et centrale, où elle mène des discussions avec le gouvernement, la société civile et d'autres décideurs sur les questions relatives à la vie privée, la sécurité en ligne, la liberté d'expression et l'impact de l'Internet sur la croissance économique. ainsi que de nouvelles opportunités pour l'engagement démocratique, les élections et la communication.
Avant de rejoindre Facebook, Akua travaillait en tant qu'avocat de financement de projets, qualifié pour exercer à New York et au Royaume-Uni, au cabinet d'avocats Clifford Chance. Akua a précédemment travaillé au Nigeria et au Libéria en tant que conseiller juridique et spécialiste de l'état de droit à la Banque mondiale et à la Société financière internationale et en tant qu'avocat anti-corruption à l'USAID. Akua a également des années d'expérience de travail pour et avec une variété de départements gouvernementaux, d'ONG et de groupes de réflexion internationaux en Europe, aux États-Unis et dans divers pays d'Afrique subsaharienne.
Akua détient un baccalauréat en droit et société avec des mineures en relations internationales et en espagnol de l'American University, une licence en droit de l'Université de Cambridge en Angleterre et une maîtrise en droit international et comparé de la George Washington University Law School.

Ayisha Osori

Avocat et consultant auprès de la Banque mondiale, Fonds des Nations Unies pour l'enfance

Ayisha est avocate et consultante avec plus de 18 ans d'expérience dans les secteurs public et privé, notamment à la Banque mondiale, au Fonds des Nations Unies pour l'enfance, au National Democratic Institute et au Département du développement international sur des projets liés à la bonne gouvernance. la participation politique et la fin de la violence contre les femmes. Elle siège au conseil d'administration de diverses organisations des secteurs public et privé.
Elle est un écrivain publié. Son dernier livre, Love Does not Win Elections, sur son expérience de contestation des primaires du PDP en 2014 a été récemment publié avec beaucoup de succès. Elle a collaboré à une série de manuels pour enfants sur les études sociales utilisés dans les écoles primaires et un livre de référence pour enfants sur le Nigéria. Elle a publié une chronique hebdomadaire pendant cinq ans dans le journal The Lawyer de Thisday et, plus récemment, dans le journal Nigerian Citizen for the Leadership où elle a couvert des questions juridiques et sociales allant des mariages sponsorisés par l'Etat à la bonne gouvernance. Mme Osori est une commentatrice régulière à la radio et à la télévision et a participé à de nombreuses campagnes visant à améliorer la justice sociale pour les femmes et les filles et à améliorer la gouvernance au Nigeria.
Mme Osori, boursière Eisenhower, est diplômée en droit de l'Université de Lagos et de la Harvard Law School et détient une maîtrise en administration publique de la Harvard Kennedy School. Elle est autorisée à pratiquer le droit au Nigeria et dans l'État de New York.

Adeboye Adegoke

Gestionnaire de programmes pour les droits numériques

Adeboye est un défenseur du web ouvert basé au Nigeria travaillant en tant que gestionnaire de programme pour le programme de droits numériques de l'Initiative Paradigm pour l'Afrique de l'Ouest anglophone. Il travaille à l'intersection de la technologie et des droits de l'homme ainsi que des implications pour l'économie numérique. Adeboye a mené avec succès l'effort de plaidoyer de l'initiative Paradigm pour le passage d'un projet de loi sur les droits Internet par le parlement du Nigeria. Il travaille sur la protection des données, la liberté d'expression, l'association en ligne, etc. Il surveille les politiques liées à Internet et plaide activement pour un Internet ouvert, physiquement à travers des réunions de plaidoyer, lobbying, parfois formation des législateurs, décideurs politiques, société civile, des journalistes et souvent à distance par le partage d'informations, des activités d'éducation publique par écrit, des interviews et des articles.

Dapo Olorunyomi

Éditeur, Premium Times

Il travaille actuellement comme éditeur de la principale plate-forme d'information sur les enquêtes au Nigeria, Premium Times. Auparavant, il a été directeur des politiques et chef de cabinet au Nigeria
agence de lutte contre la corruption, la Commission des crimes économiques et financiers, EFCC. Il a travaillé comme
éditeur au cours des années de dictature militaire au Nigeria m'a valu le 1995 éditeur international du
Prix ​​de l'Année de la Revue de Presse Mondiale; le Prix Liberté d'écrire du Centre PEN de 1996; presse
Prix ​​de la liberté (1996) de l'Association nationale des journalistes noirs (NABJ) New York; et 1996
Hellman Hammett subvention de Human Rights Watch.
En 1991, il a été rédacteur en chef fondateur de la revue Nigeria Journalism Quarterly, NJQ, publiée par
l'Union nigériane des journalistes. Je suis actuellement le vice-président de l'enquête transnationale
organisme pour l'Afrique de l'Ouest dont le siège est au Burkina Faso, CENOZO. En 1995, il a fondé le maintenant célèbre et
bien considéré Wole Soyinka Centre de journalisme d'investigation `{` www.wscij.org`} `pour aider à construire un civique
mécanisme, à travers les médias, pour tenir le pouvoir politique et économique responsable dans le pays. Dix
années après, il a co-fondé la première salle de rédaction de journalisme d'investigation au Nigeria, qui est peut-être le plus
plate-forme de nouvelles factuelle influente et la plus fiable dans le pays aujourd'hui, `{` premiumtimesng.com`} `.
Sa maîtrise était en littérature anglaise de l'Université Obafemi Awolowo, Ile-Ife, Nigeria, mais
Il détient également un certificat en journalisme, droit et droits de la guerre de l'Institut international de
Droit humanitaire, Sanremo, Italie; Certificat en droit des droits de l'homme du Washington College of Law
de l'American University à Washington DC; et un certificat en gestion des ressources naturelles de
l'Université d'Oxford. Son travail professionnel le plus récent au cours de la dernière décennie a été de diriger
les exigences de transparence et de responsabilité dans la vaste société nigériane. Beaucoup de travaux sont allés à
gagner des prix nationaux, régionaux et mondiaux, y compris un prix Pulitzer en 2016 et 2017 Global
Prix ​​Shining Light du Réseau mondial de journalisme d'investigation - GIJN. Ses spécialisations et domaines
de compétence straddle programmation anti-corruption, développement des médias et innovation, droit
gestion de l'application de la loi, engagement civique et élaboration de politiques.

Farida Nabourema

Activiste social prolifique, écrivain

Farida Nabourema est une activiste sociale prolifique et écrivaine, récemment apparue comme la voix sans équivoque du mouvement pro-démocratique du Togo. Farida est une avocate intrépide pour la démocratie et les droits de l'homme au Togo depuis l'adolescence. A travers plus de 300 articles écrits sur son blog et d'autres sites, Farida dénonce la corruption, la dictature et promeut une forme de panafricanisme progressiste. En 2014, Farida a publié un livre en français intitulé "La Pression de l'Oppression" dans lequel elle a discuté des différentes formes d'oppression auxquelles les gens sont confrontés en Afrique et a souligné la nécessité pour les jeunes et les femmes d'être politiquement engagés. Farida est également directrice exécutive de la Ligue civile togolaise, une ONG qui promeut la démocratie et les droits de l'homme au Togo à travers l'organisation de base, l'éducation civique et le plaidoyer. Avant de prendre ce poste, Farida a fondé le mouvement Faure Must Go en 2011 où elle a organisé des milliers de jeunes Togolais pour s'opposer au régime dictatorial de Faure Gnassingbé. Faure Must Go est devenu le slogan du mouvement de résistance civile au Togo dont Farida est l'un des leaders les plus connus.

Frederico Liens

Rédacteur en chef indépendant au Namibian

Frederico Links est un journaliste, éditeur, chercheur et activiste namibien. Il est rédacteur en chef indépendant au quotidien le plus important de Namibie, The Namibian, et ancien rédacteur en chef du magazine Insight Namibia. Il a également contribué à de nombreux médias sud-africains et internationaux. En même temps, il est également un associé de recherche freelance de longue date avec le principal groupe de réflexion de Namibie, l'Institut pour la recherche de politique publique (IPPR). Dans son travail de journalisme et de recherche, Frederico Links s'intéresse principalement aux questions de démocratie et de gouvernance, en particulier la corruption et la mauvaise administration, à la fois dans les sphères publique et privée. Il est également un ardent défenseur de l'accès à l'information et un membre fondateur et président de la Coalition de la société civile pour l'accès à l'information en Namibie (ACTION), des organisations de médias et des activistes sociaux. Frederico Links était / est également un membre fondateur du mouvement social #MyConstitutionMyDecision qui s'opposait à des changements constitutionnels introduits de manière non démocratique à la constitution namibienne en 2014. Il est également membre fondateur et président du Namibia Internet Governance Forum (NamIGF), ainsi que en tant que membre du conseil d'administration de l'ISOC Namibie et organisateur du comité d'orientation de la section. Dans le domaine de la gouvernance de l'Internet (IG), il s'intéresse vivement à la cybersécurité, à la protection de la vie privée et à la protection des données et à la liberté d'expression.

'Gbenga Sesan

Directeur exécutif de l'initiative Paradigm

Gbenga Sesan est le directeur exécutif de Paradigm Initiative. Après avoir suivi une formation d'ingénieur en électricité à l'université Obafemi Awolowo, Gbenga a achevé des programmes de formation exécutive à Lagos Business School, au groupe de transfert de technologie de New York, à l'université d'Oxford, à l'université Harvard, à l'université de Santa Clara et à l'université du Pacifique. Son expérience de consultant comprend des missions accomplies pour de nombreuses institutions, y compris Microsoft, l'Université Harvard et les agences des Nations Unies, entre autres dans plus de 30 pays. Entrepreneur social de l'année à la Schwab Formation (2014) et ancien membre du Comité des eLeaders des Nations Unies sur les jeunes et les TIC, il est boursier Cyber ​​Stewards, membre du Forum de Crans Montana, membre de l'archevêque Desmond Tutu et boursier Cordes. M. Gbenga a été membre des comités présidentiels d'harmonisation des technologies de l'information. Secteurs des télécommunications et de la télédiffusion (2006), et Feuille de route pour la réalisation de la fourniture accélérée de services et d'infrastructures à large bande (2013) et a été classée par CNN parmi les 10 voix Tech africaines sur Twitter et par les entreprises, l'Afrique parmi les 40 African Legends under 40. 'Gbenga est mariée à Temilade Sesan, Phd, experte en Pauvreté énergétique et développement.

Hassan Abdul

Chef de la direction, Media Range Limited

Hassan est un consultant certifié en gestion et le PDG de Media Range Limited. Il est un gestionnaire de communication avec une expérience dans le domaine qui traverse le journalisme Print et Digital, la gestion de la marque, les relations publiques et les nouveaux médias. Il était éditeur en ligne à Daily Trust de 2007 à 2013.

Henry Omusundi Maina

Directeur régional, ARTICLE 19 Afrique de l'Est

Henry Omusundi Maina, Directeur Régional, ARTICLE 19 Afrique de l'Est depuis août 2009. Il est un Chevening Scholar. Il a récemment travaillé sur la Déclaration africaine sur les droits et libertés Internet et fait partie d'acteurs critiques engageant les États et les entreprises TIC sur la façon d'équilibrer les interventions de cybersécurité et le respect de la liberté en ligne. Il possède également une expertise en droit des médias, droits numériques, accès à l'information et gouvernance. Henry possède une maîtrise en gestion de programmes et en collecte de fonds et détient une maîtrise en droit (LLM) en développement international, droit et droits de la personne de l'Université Warwick au Royaume-Uni. Il est également diplômé en journalisme et en éducation

Jessica Dheere

Co-fondateur et directeur exécutif de Beyrouth

John Edokoplo

Avocat principal pour tous les marchés émergents au Moyen-Orient et en Afrique pour Microsoft

John agit en tant que principal avocat commercial pour tous les marchés émergents au Moyen-Orient et en Afrique pour Microsoft, en plus d'être le conseiller juridique général de Microsoft au Nigeria, avec pour objectif principal de supprimer les obstacles juridiques et perceptifs à la transformation numérique de les gouvernements et les entreprises en général et Microsoft Cloud en particulier. Cela nécessite des engagements un à un et un à plusieurs avec les CXO, les praticiens du droit et du risque / conformité / sécurité, les groupes de défense, les associations d'entreprises et les régulateurs pour promouvoir la confiance dans la technologie Cloud.
Il est chargé de fournir des conseils juridiques généraux à Microsoft et un soutien juridique transactionnel et commercial à tous les groupes d'entreprises commerciales, au secteur public, aux petites et moyennes entreprises, aux groupes de consommateurs et aux services de conseil en TIC. Sa carrière d'entreprise de plus de 14 ans, a été entièrement dans le secteur des télécoms et des TIC dans le secrétariat de l'entreprise, la conformité et l'éthique, le conseil juridique d'entreprise, contrats, financement et les rôles juridiques commerciaux. Auparavant, il a occupé le poste de conseiller juridique pour Nokia Corporation (plus tard Microsoft Mobile Devices & Services) pour l'Afrique subsaharienne, en charge des services Corporate Legal Services et de la rédaction juridique commerciale chez Etisalat Nigeria et du secrétariat d'entreprise chez Airtel Nigeria.
John est titulaire d'un LL.B de l'Université Ambrose Ali au Nigeria et d'un BL de la Nigerian Law School.

Julie Owono

Directeur exécutif d'Internet Sans Frontières

Julie Owono est avocate et directrice générale d'Internet Sans Frontières, une organisation défendant les droits numériques et un Internet ouvert à tous. Elle publie souvent des éditoriaux dans la presse internationale et est une experte de la télévision sur divers médias internationaux, dont France 24, BBC World et Al Jazeera.

Koliwe Majama

Consultant Médias, Information, Communication et Technologies

Koliwe Majama est une consultante zimbabwéenne spécialisée dans les médias, l'information, les communications et les technologies, avec plus de 15 ans d'expérience dans le lobbying et le plaidoyer de la société civile. En tant que journaliste chevronné diplômé en journalisme et communication de masse, Koliwe a pratiqué à la fois comme journaliste de presse écrite et de journaliste au Zimbabwe. Elle détient également un BSc en études des médias et de la société de la Midlands State University du Zimbabwe au Zimbabwe et est une ancienne élève de l'African School of Internet Governance. Dans son poste récent de dix ans, en tant qu'agente de programme à la section du Zimbabwe de l'Institut des Médias de l'Afrique australe, Koliwe était fortement impliquée dans les processus de gouvernance d'Internet dans son pays à travers la recherche et l'engagement multipartite. Dans la région et dans le monde, elle a investi dans le réseautage et le leadership éclairé sur les différentes tendances en matière de gouvernance d'Internet. En 2017, elle a coordonné l'African School on Internet Governance en tant que consultante pour l'Association for Progressive Communications. Koliwe est un représentant de la société civile au Zimbabwe Internet Governance Forum (ZIGF), et actuel vice-président de l'équipe de coordination multipartite.

Tolu Ogunlesi

Journaliste, poète, photographe, écrivain de fiction et blogueur

Tolu Ogunlesi est un journaliste nigérian, poète, photographe, écrivain de fiction et blogueur. Ogunlesi a été nommé au poste d'assistant spécial pour le numérique / nouveaux médias par le président Muhammadu Buhari le 18 février 2016

Serge Ntamack

Avocat et spécialiste des politiques

Serge Ntamack est avocat et spécialiste des politiques. Il est passionné par les nouveaux défis qui se situent à l'intersection de la technologie, des affaires et des politiques. Serge est enthousiaste à l'idée d'améliorer la société et d'aider les gouvernements en Afrique à fournir des services de classe mondiale à leurs citoyens. Dans son rôle actuel, je dirige les affaires réglementaires et politiques pour Microsoft en Afrique francophone, une partie de la région Afrique du Moyen-Orient, en aidant à débloquer la fracture numérique dans 19 pays.

Teki Akuetteh Falconer

Politique de droit de l'informatique et des télécommunications au Ghana

Teki a travaillé de manière constante sur des questions de recherche et de politique touchant les technologies de l'information et le droit des télécommunications au Ghana. Elle a également travaillé sur plusieurs services juridiques de due diligence et de conseil en transactions dans le secteur des TIC. Son expérience de travail antérieure comprenait la gestion d'un cabinet d'avocats et la pratique du droit.
Entre 2008 et 2014, Teki a travaillé comme expert juridique des TIC au ministère des Communications dans le cadre du projet eGhana. Son dévouement et son engagement ont conduit au développement et à l'adoption de onze (11) législations clés pour le secteur des TIC au Ghana entre 2008 et 2012. Ces lois comprennent la Loi sur l'Autorité nationale des communications de 2008 (Loi 769), la National Information Technology Agency Act, 2008 (Loi 771), Loi de 2008 sur les transactions électroniques (Loi 772), Loi de 2008 sur les communications électroniques (Loi 775), Règlement de 2011 sur les communications électroniques (LI 1991), Règlement de 2011 sur la transférabilité des numéros mobiles (LI 1994) , Règlement de 2011 sur l'inscription des modules d'identité de l'abonné (LI2006) et de la Loi de 2012 sur la protection des données (Loi 843).
Elle a également enseigné des séminaires informatifs sur l'E-Banking au National Banking College, le droit des TIC et des télécommunications au Ghana Telecom University College et à la Ghana School of Law. Elle a été secrétaire du conseil consultatif ministériel du ministère des Communications en 2009 et a été membre du conseil d'administration de la Commission de réglementation des services postaux et de messagerie de 2010 à ce jour.
Teki est titulaire d'un LLM en droit de l'informatique et des télécommunications de l'Université de Strathclyde, Glasgow - Écosse (2005); Certificat de qualification en droit de la Ghana School of Law (2003) et un baccalauréat en droit et en sciences politiques de l'Université du Ghana (2001). Teki aime cuisiner et cuire, divertir les invités, voyager, faire de l'exercice et danser.

Titi Akinsanmi

Chef, Relations politiques et gouvernementales chez Google

Titi Akinsanmi est responsable des relations politiques et gouvernementales chez Google. Auparavant, elle avait été chercheur universitaire et conférencière au Centre LINK, Université de Witwatersrand, Johannesburg, Afrique du Sud. Elle est titulaire d'une maîtrise en gestion spécialisée en gestion des connaissances pour le secteur du développement de l'Université de Witwatersrand. Son expérience couvre à la fois les secteurs public et privé consultant pour une série d'institutions internationales, y compris AfriNIC, l'Institut de la Banque mondiale, IICD, Mindset, UN-GAID, UNECA, SchoolNet Afrique et MTech Communications. Elle a initié, géré et dirigé des projets et des initiatives pour les TIC et le développement, les TIC et l'éducation, la société de l'information, la gouvernance Internet, les produits et services à valeur ajoutée Telecom au Nigeria, en Afrique du Sud et dans plus de 30 autres pays. Elle s'est engagée dans des processus politiques dynamiques aux niveaux national, régional et international, en particulier pendant les sessions sur le Sommet mondial sur la société de l'information, la gouvernance de l'Internet et les TIC pour l'éducation. Elle a servi deux mandats sur la nomination du secrétaire général des Nations Unies, sur le groupe consultatif du Forum sur la gouvernance de l'Internet, et en tant que conseiller de haut niveau de l'Alliance mondiale des Nations Unies pour les TIC au service du développement.

Tolu Adeleru

Journaliste

Tolu est journaliste à la radio et à la télévision avec plus de 10 ans d'expérience dans le journalisme audiovisuel. Elle possède une vaste expérience dans le démarrage de nouveaux médias et contribue à les guider vers le succès.
Elle est boursière CNN en journalisme et a reçu une formation intensive d'un des leaders mondiaux de l'information. Tolu a également reçu une formation de Google sur New Media Tools, le Goethe Institute, et a également reçu une formation sur le journalisme d'investigation et les tendances des nouveaux médias.
Elle a consulté plusieurs agences non gouvernementales pour travailler sur des campagnes médiatiques en faveur de l'éducation des électeurs, assurer la responsabilité et la transparence du gouvernement, les droits des enfants et des femmes et l'éducation aux médias.

Victor Matthias

Rédacteur web bilingue, présentateur, reporter et producteur

Victor est un rédacteur web, un présentateur, un reporter et un producteur bilingue, avec plus de cinq ans d'expérience. Victor a été le pionnier des reportages sur les médias sociaux au Nigeria, créant du contenu télévisé en utilisant des plateformes de médias sociaux. Sur cette base, Victor a créé l'émission phare de Channels Television, Channels Beam, qu'il produit et ancre. Il est également le présentateur pionnier des nouvelles de Midnight News de la station, qui est maintenant devenu l'alternative pour les téléspectateurs qui manquent le phare News at Ten. Victor, en tant que journaliste, a couvert des histoires, au Nigeria et à l'étranger. Cela comprend des histoires sur l'insurrection de Boko Haram, l'évolution de l'industrie des technologies de l'information et de la communication et le sort des personnes déplacées à l'intérieur du pays. En reconnaissance du travail de Victor, en 2016, il a été nominé pour la Future Awards Africa dans la catégorie Best Visual on Air Personality. Avant cela, il a été sélectionné par l'ambassade américaine au Nigeria pour participer à un programme de coopération télévisuelle afin de produire un documentaire sur l'impact d'Internet sur nos vies. Il est également membre de la Young African Leaders Initiative (YALI), un programme phare de l'ancien président américain, Barrack Obama.

Dr. Wakabi Wairagala

Directeur exécutif, CIPESA

Dr. Wakabi Wairagala est le Directeur exécutif du CIPESA et possède une vaste expérience dans l'intégration des TIC dans les communications et le développement. Wakabi est titulaire d'un doctorat en informatique avec une spécialisation en e-gouvernement de l'Université d'Örebro, en Suède, une maîtrise en informatique (Université d'Örebro, Suède) et une maîtrise en études des médias (Université de Rhodes, Afrique du Sud). Il travaille avec le CIPESA depuis 2006 et a également participé à diverses recherches collaboratives avec des groupes de réflexion et des ONG africaines, asiatiques et nord-américaines.

Wokulira Geoffrey Ssebaggala

Journaliste

M. Wokulira Geoffrey Ssebaggala (Ouganda) est un journaliste de profession. Il a co-fondé et servi dans différentes entités servies en tant que leader à savoir; de janvier 2009 à juillet 2013, il a été coordonnateur national du Réseau des droits de l'homme pour les journalistes en Ouganda (HRNJ-Ouganda), un réseau qui promeut et défend la liberté de la presse; Auparavant, M. Ssebaggala a travaillé comme journaliste à la radio pendant huit ans, mais a perdu son emploi à la radio en 2008 sous la contrainte et sous la pression du gouvernement. Il a fui l'Ouganda en septembre 2008 après avoir échappé aux tentatives d'enlèvement. À son retour en Ouganda en 2009, il a rejoint HRNJ-Ouganda. Avant sa retraite au Réseau des droits de l'homme pour les journalistes en Ouganda, M. Ssebaggala a été nommé défenseur des droits de l'homme de l'Union européenne en mai 2013. En août 2013 à mai 2017, il a co-fondé le témoin indésirable et a été chef Executive Officer. The Unwanted Witness promeut et défend les droits numériques et la liberté de l'internet en Ouganda. L'organisation a mené différentes campagnes, y compris la campagne pour adopter le projet de loi sur la protection des données et la vie privée. En juillet 2017, M. Ssebaggala a cofondé et dirigé Witnessradio.org, une organisation non gouvernementale qui utilise la recherche et les enquêtes pour promouvoir et protéger les droits humains universels des groupes pauvres et marginalisés en Ouganda.